Cinéphile m'était conté ...

Cinéphile m'était conté ...

Un été en noir (4)

Toujours la noirceur ! En passant par l'Australie et le Japon, elle se pare de nuances bien différentes.

 

derniers-verres-180850-264-432.jpg

 

Derniers verres, Andrew McGahan, Australie

Dans les années 70/80, l'état du Queensland était presque indépendant du reste de l'Australie, avec un gouvernement autoritaire et de la corruption à tous les étages, au profit de quelques hommes de pouvoir. C'est ce contexte historique qui sert de toile de fond à Derniers verres, le thriller d'Andrew McGahan. Son héros en est George, un journaliste que l'on retrouve 10 ans après la Grande Enquête qui a mis fin aux abus et condamné quelques-uns des protagonistes de cette période sombre du Queensland. L'auteur alterne son récit au présent avec de longs flashbacks qui racontent de façon sidérante une atmosphère de vices et surtout d'alcools bus jusqu'à la lie. Il y a dans la construction du livre et son air de drame shakespearien une ampleur équivalente aux films de Scorsese sur l'empire du crime. Suspense implacable (mais qui a tué Charlie, l'ami de George ?), Derniers verres est avant tout une radiographie dense et très romanesque d'une société de plaisir où ceux qui détenaient le pouvoir se sentaient intouchables, toute honte bue. Jusqu'à la chute, inexorable et violente.

 

41YQoVi+mbL._SX210_.jpg

 

Un endroit discret, Seicho Matsumoto, Japon

Difficile de dire, avec la lecture seule de Un endroit discret, si Seicho Matsumoto mérite d'être désigné comme le Simenon japonais. Paru en 1972 dans son pays, le livre est plus un roman socio-psychologique qu'un polar à proprement parler, même si un acte criminel inattendu vient bousculer le rythme plutôt languissant jusqu'alors. L'on se dirrige alors vers un Crime et châtiment version nippone, c'est à dire cruelle et excessivement ironique jusqu'au dénouement, plutôt brutal. Malgré des répétitions et un style sans éclat, Un endroit discret ne manque pas d'intérêt dans ce qu'il dit et montre de la société japonaise de son époque vue à travers le prisme d'un fonctionnaire zélé et laborieux.

 



20/07/2017
0 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 37 autres membres